De moi, vous dire..

Ma photo
Paris, France
Ma vie, c'est du bonheur à ne plus savoir qu'Enfer. Journaliste littéraire et culturelle pour le BSC News Magazine, je suis une passionnée, amoureuse de la vie et boulimique de mots. Ceux que je dévore à travers mes très nombreuses lectures, et ceux qui se dessinent et prennent vie sous ma plume. Je travaille actuellement à l'écriture d'un roman, d'un recueil de poèmes ainsi que d'un recueil de tweets. A mes heures perdues, s'il en est, j'écris des chansons que j'accompagne au piano. Mon but dans la vie ? Réaliser mes rêves. Work in progress... LES TEXTES ET POÈMES PRÉSENTS SUR CE BLOG SONT PROTÉGÉS PAR LE CODE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (COPYRIGHT).

5 mars 2012

Chronique 'Les petits secrets d'Emma'


Des petits secrets, qui n’en n’a pas ? Des simples dissimulations aux habitudes dont ne nous sommes pas fiers, en passant par les petits mensonges que nous préférons parfois à des vérités déplaisantes : chacun a son lot de cachotteries ! Parce qu’au fond, personne n’a besoin de savoir que nous avons échoué trois fois avant d’avoir notre permis ! Et puis, nous n’allons pas dire à notre meilleure amie qu’elle a une mine affreuse ce matin alors qu’elle vient de dépenser une petite fortune dans une crème de jour censée effacer miraculeusement toute trace de fatigue ! 
Imaginez alors qu’une personne ait soudainement connaissance de tous vos secrets, même les plus inavouables ! A cette simple idée votre respiration – comme la mienne ! - s’accélère j’en suis sûre !
Et bien c’est ce qui arrive à Emma, londonienne de 25 ans, assistante marketing dans une entreprise fabriquant une célèbre marque de soda. La vie de la jeune femme est plutôt bancale. Ses parents semblent lui préférer sa cousine Kettie, dont la vie n’est qu’une succession de réussites, contrairement à Emma qui désespère avoir une promotion dans son travail et se retrouve fiancée à un bel homme que toutes ses amies lui envient… mais dont elle n’est pas amoureuse. L’éternelle histoire du vilain petit canard et du cygne en quelque sorte ! On imagine donc tout de suite le happy end, mais ce n’est finalement pas très dérangeant.
Une vie familiale, professionnelle et amoureuse peu satisfaisante, donc, pour Emma, mais la situation pourrait être largement pire… et elle va rapidement s’en rendre compte ! Tandis qu’elle se trouve à bord d’un avion en première classe, des turbulences viennent perturber le vol. Persuadée que sa dernière heure a sonné (c’est bien un truc de fille ça l’exagération !), Emma panique et dévoile alors, en quelques minutes, tous ses secrets les plus intimes au charmant inconnu assis juste à côté d’elle ! Ainsi, Emma ne fait pas du 36 comme elle le fait croire mais du 40 ; elle ne supporte pas les strings ; son petit-ami Connor est loin d’être un bon coup au lit ; elle verse du jus d’orange dans la plante de sa collègue, Artemis, lorsqu’elle ne la supporte pas ; le poisson rouge que ses parents lui avaient demandé de garder pendant leurs vacances n’est plus le même ; elle a légèrement embelli son CV… Et ce n’est là qu’un petit échantillon !
Lorsque l’avion atterrit, Emma se dit qu’elle n’aurait peut-être pas dû se livrer ainsi… C’est vrai, il faut être prudent avec ses petits secrets… Oh et puis qu’importe ! Cet inconnu ne connaît même pas son nom de toute façon ! La jeune femme était loin d’imaginer que leurs routes aller se recroiser, d’une façon complètement inattendue !
C’est une lecture légère et rafraichissante que nous offre, comme à son habitude, Sophie Kinsella. Bien sûr l’histoire est improbable et souvent un peu tirée par les cheveux, mais on passe vraiment un bon moment à suivre Emma dans ses nombreuses péripéties, et certaines scènes sont franchement hilarantes !
Je ne cèderai pas aux clichés en disant que c’est un livre de filles (loin de moi l’envie d’humilier mes amis de la gente masculine à qui j’ai fait lire – et qui ont aimé – ce livre !) mais forcément, nous les filles, nous retrouvons davantage dans le personnage d’Emma !
Et s’il ne s’agit pas de grande littérature, c’est néanmoins le livre parfait pour passer un agréable moment de détente. Une histoire rocambolesque, des situations coquasses, des personnages attachants et beaucoup d’amour : la recette fonctionne ! Et même si l’histoire s’essouffle un peu dans la seconde moitié du livre, il n’en reste pas moins qu’on a du mal à le lâcher avant de l’avoir terminé ! 
Et on y réfléchira peut-être à deux fois dorénavant, avant de confier nos petits secrets !
Mélina Hoffmann
Chronique publiée dans le BSC News Magazine de février 2012.

3 commentaires:

  1. Bon livre, mais comme le dit si bien Mélina, la deuxième partie s'essouffle.

    Et toi Mélina, quels sont tes petits secrets?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prenons l'avion et je te les raconterai !

      Supprimer
    2. Quelle répartie !!

      Supprimer